Agneau Diamandin

 L’élevage de l’agneau en Poitou-Charentes et plus largement dans le Centre Ouest de la France remonte au Moyen-Age. D’abord élevé pour la laine, l’élevage pour la consommation se développe peu à peu au fil des siècles. Face au succès rencontré auprès des consommateurs et dans le but de mieux encadrer la production en assurant la qualité, les groupements de producteurs décident de créer en 1970 un Groupement d’Intérêt Economique : le GIE Ovin du Centre Ouest.

En 1983, le GIE Ovin du Centre Ouest crée la marque « Agneau du Poitou-Charentes », puis en 1993, la marque « Agneau fermier le Diamandin ». La création de cette seconde marque est liée à la volonté des producteurs d’associer leurs produits à un signe de qualité, le Label Rouge. Ainsi l’Agneau fermier le Diamandin est labellisé Label Rouge en 1994.

Seules les meilleures bêtes sont commercialisées sous le Label Rouge. Le cahier des charges stipule que l’agneau doit être élevé sous la mère, au lait maternel uniquement, pendant au moins 60 jours. Ensuite, une alimentation d’herbe dans les champs, ou bien, selon la saison ; de fourrage, est complétée avec des céréales et des minéraux, tous garantis sans OGM. Pour pouvoir prétendre à la labellisation de ses bêtes, l’éleveur doit produire au moins 55% des besoins alimentaires du troupeau sur son exploitation. La viande produite doit être claire et le gras doit être blanc et ferme.

Pour en savoir plus, consulter le site web: http://irqua.com/produits-en-demarche-qualite/agneau-le-diamandin